«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 15 février 2021
  • Mise à jour: 19 février 2021

Sommes-nous tous violents ?

Discriminations raciales, violences sexistes ou psychologiques… Les multiples expressions de la violence ordinaire font la une de l’actualité de manière récurrente. Hier tues ou simplement admises sans contestation ni questionnement, elles sont aujourd’hui perçues comme insupportables autant qu’inacceptables, et dénoncées publiquement, réprouvées, à défaut d’être prévenues efficacement.
Bien souvent motivées par la peur de l’Autre, elles font le terreau du fanatisme. Si nul n’en ignore l’omniprésence dans son environnement plus ou moins proche, qui, parmi nous, se reconnaît comme l’auteur potentiel ou effectif d’actes de violence ? La violence est toujours le fait d’autrui.
Séduction, emprise, jalousie, médisance, indifférence, idéalisation… Elle revêt d’innombrables visages, agissant comme autant de poisons relationnels, dont les auteurs s’emploient à explorer les contours, croisant leurs regards à la lumière de la psychanalyse et des trois religions du Livre - judaïsme, christianisme et islam.
C’est que, dans leur quête d’Absolu, les religions abrahamiques sont les premières concernées par ces formes de la violence du quotidien. Sommes-nous tous violent ? fait suite à une série de neuf conférences qui ont en 2017 rassemblé, sous la forme d’ateliers, des représentants des trois grands monothéismes œuvrant à « cultiver la paix ». Il s’agissait d’identifier, d’interroger, ce qui entrave cette paix, notamment dans les relations interpersonnelles, au prisme du discours psychanalytique et spirituel.

Les auteurs : Imam, Khatib, Hâfiz, Tarik Abou Nour (doctrine-malikite.fr) est président de l’IESIP (Institut d’Enseignement Supérieur Islamique de Paris). Chercheur en jurisprudence islamique et en finance, il est docteur en sciences des religions et des systèmes de pensée de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE. Paris Sorbonne) sur le thème de la relation entre fiqh et spiritualité. Spécialiste de la finance islamique, il s’investit sur de nombreux plans : association, commission, écriture, enseignement.

Diplômé du séminaire israélite de France, Philippe Haddad est rabbin de la synagogue de la rue Copernic de l’Union libérale israélite de France (ULIF). Il enseigne par ailleurs au Beth Halimoud du Centre communautaire de Paris et au MJLF, et collabore à des programmes éducatifs aux Éclaireurs israélites. Auteur de La Torah (Eyrolles), il est l’un des principaux contributeurs d’Akadem.

Nicole Jeammet est maître de conférences honoraire en psychopathologie à l’université René Descartes-Paris V et a exercé en tant que psychothérapeute de mères et d’enfants au centre de guidance du professeur Soulé ainsi qu’à la Fondation Vallée dirigée par le professeur Misès. Elle a enseigné pendant 20 ans au Centre Sèvres (Facultés Jésuites de Paris) et notamment publié La Haine nécessaire (PUF) et Les Violences morales (Odile Jacob).

Ordonné prêtre en 1990, Gilles-Hervé Masson rejoint en 1999 le couvent Saint-Dominique de Paris, lié aux éditions du Cerf. De 2000 à 2013, il sera chargé du département de théologie de cette maison et collaborera au service des revues et magazines de cette même maison, notamment à la revue biblique Biblia. En 2013 il rejoint la paroisse Saint-Eustache dont il devient vicaire en septembre 2015.

Tarik Abou Nour, Philippe Haddad, Nicole Jeammet et Gilles-Hervé Masson, Sommes-nous tous violents ? Une psychanalyste, un rabbin, un prêtre et un imam répondent, Les éditions Eyrolles, parution le 18 février 2021- 16,90 €

Evénement
Projet de loi « Principes de la République » : les sénateurs débuteront la 1ère lecture du texte le 30 mars

La commission des loi du Sénat a démarré ses auditions de personnalités sur le projet de loi "Principes de la République" le 3 février. Les sénateurs examineront le texte en première lecture à partir du mardi 30 mars.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.