«On ne fait pas d’élection avec des prières »Proverbe québécois

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 5 janvier 2022
  • Mise à jour: 6 janvier 2022

Les « Zouaves Paris » et les associations gérant la mosquée d’Allonnes ont été dissous

Dans le viseur de la justice depuis le meeting de Villepinte d’Éric Zemmour, le groupuscule d’ultradroite « Zouaves Paris » a été dissous ce mercredi 5 janvier ainsi que les deux associations gestionnaires de la mosquée d’Allonnes, près du Mans. La décision a été annoncée par le ministre de l’Intérieur sur Twitter et confirmée par Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres.

Le groupuscule d’ultradroite « les Zouaves Paris », une association de fait apparue en 2017 et notamment soupçonnée d’être impliquée dans les violences commises en décembre lors du meeting d’Eric Zemmour à Villepinte, a été dissous ce mercredi 5 janvier en Conseil des ministres, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter.

Selon le décret de dissolution, ce groupe informel ne rassemblerait qu’une vingtaine de membres, mais serait « à l’origine de nombreux et récurrents agissements violents » et de « propager un discours ouvertement raciste », diffusant « régulièrement des images reprenant les symboles de l’idéologie nazie ».

Les deux associations pilotant la mosquée d’Allonnes sont dissoutes

Le ministre de l’Intérieur a également annoncé, en lien avec la fermeture, pour six mois, de la mosquée d’Allonnes, près du Mans, la dissolution de ces deux associations gestionnaires : « l’association allonnaise pour le Juste Milieu » et l’association « Al Qalam ».

Le décret de dissolution confirme ainsi les motifs qui ont conduit à la fermeture de la mosquée : les deux associations gestionnaires « promeuvent une pratique radicale de l’islam, légitimant le recours du jihad armé, la mort en martyr ainsi que l’instauration de la charia » et « légitiment les attentats terroristes ». Par ailleurs, l’enseignement « très radical » dispensé à la centaine d’enfants fréquentant l’école coranique gérée par les associations « légitime et valorise le djihad armé ainsi que la haine des juifs ou la mise à mort des homosexuels », selon le décret.

Evénement
Plus d’info-moins d’impôt : participez à la campagne 2022 « J’aime l’info » de Croyances & Villes

Contribuez à notre campagne 2022 de dons défiscalisés « J’aime l’info » ! En participant à cette collecte, vous soutenez notre indépendance et l’atteinte de notre but : faire progresser l’information et la connaissance sur les croyances et le fait religieux, la laïcité et la citoyenneté, accroitre le « vouloir vivre ensemble » dans la République française, contribuer à la paix sociale.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL 0926 Z 94013