«On ne fait pas d’élection avec des prières »Proverbe québécois

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 13 septembre 2021
  • Mise à jour: 17 septembre 2021

Marlène Schiappa veut faire le point sur la pratique des « thérapies de conversion » envers les personnes LGBT+.

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, confie à la Miviludes, organe de lutte contre les dérives sectaires rattaché au ministère de l’Intérieur, une mission sur la pratique indigne dite de « thérapie de conversion » qui vise les personnes LGBT+ et qui sont réalisées par des tiers et groupes religieux

La ministre qui réaffirme ainsi sa totale détermination à faire reculer toutes les formes de haine et de discriminations à l’encontre des personnes LGBT+ a déclaré : « Face à la recrudescence des phénomènes de dérives sectaires, nous mobilisons l’ensemble de nos forces et dégageons des moyens inédits pour protéger les personnes LGBT+ des abus de faiblesse et de la sujétion. »
Outre une description du phénomène, notamment sous l’aspect de la dérive sectaire, la ministre attend de la Miviludes des propositions opérationnelles, propres à parfaire les moyens de lutte déjà mis en place contre ces pratiques.

Pour réaliser ce travail la Miviludes s’appuiera notamment sur le concours des unités de la Direction générale de la Police nationale et de la Direction générale de la Gendarmerie nationale, et notamment sur la cellule d’assistance et d’intervention en matière de dérives sectaires (CAIMADES) auprès de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (ORCVP) et l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique.
Ses conclusions sont attendues dans un délai d’un mois.

Evénement
Journées du patrimoine : La Cathédrale Notre-Dame d’Amiens illumine !

Les 17 et 18 septembre pour les journées du patrimoine « Amiens s’illumine » et offre un spectacle de feu pour clôturer l’octo-centenaire de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL 0921 Z 94013