«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 15 octobre 2018
  • Mise à jour: 19 octobre 2018

Faïza Guélamine et Daniel Verba, auteurs de Faits religieux et laïcité dans le secteur socio-éducatif, reçoivent le 14e Prix de l’initiative laïque à Blois

Dans le cadre des 21e Rendez-vous de l’histoire qui se sont tenus du 10 au 14 octobre à Blois, la CASDEN Banque Populaire, la MAIF et le groupe MGEN ont remis le 14e Prix de l’initiative laïque 2018 aux auteurs Faïza Guélamine et Daniel Verba qui ont dirigé l’ouvrage collectif "Faits religieux et laïcité dans le secteur socio-éducatif".

Organisé conjointement par la CASDEN Banque Populaire, la MAIF et le groupe MGEN, le Prix de l’initiative laïque distingue des initiatives ou actions témoignant d’une « défense et illustration », dans le passé comme dans le présent, des valeurs humanistes de laïcité et de tolérance attachées à l’esprit de la loi 1905.
Pour cette 14ème, le jury composé de personnalités du monde de l’histoire et de l’éducation, ainsi que des représentants des organisateurs a récompensé le travail sur les usages et la gestion des faits religieux dans les institutions socio-éducative mené par un collectif de chercheurs en sciences humaines, formateurs et praticiens ayant une bonne connaissance des secteurs social et éducatif. Ce travail codirigé par Faïza Guélamine (sociologue, responsable de formation à l’Association nationale des cadres du social, Andesi) et Daniel Verba (maître de conférences de sociologie à l’université Paris 13 Sorbonne-Paris-Cité et chercheur à l’IRIS) aborde les faits religieux et la laïcité sous l’angle de leurs usages et non des idéologies. Il est en outre destiné à permettre aux responsables d’institutions de disposer d’éclairages qui orientent leurs pratiques de direction et d’encadrement d’équipes, dans le respect de la loi et des personnes accompagnées, afin que chacune d’entre elles puisse être considérée comme citoyenne à part entière.

A propos des organisateurs :

La CASDEN, banque coopérative de toute la Fonction publique, fait partie du groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France. A fin 2017, la CASDEN compte 603 collaborateurs, 239 Délégués Départementaux, 8500 Correspondants dans les établissements scolaires, universitaires et autres, et plus d’1.6 million de Sociétaires.

La MAIF est le 5ème assureur automobiles et 1er assureur du secteur associatif, la MAIF couvre l’ensemble des besoins de plus de 3 millions de sociétaires (assurances de biens, prévoyance, santé, assistance, épargne, crédit...). En 2017, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros.

Le groupe MGEN, « la référence solidaire » rassemble plus de 4 millions de personnes protégées, près de 10 000 salariés et un chiffre d’affaires supérieur à 2 milliards d’euros. MGEN gère le régime obligatoire d’assurance maladie des professionnels de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de la Culture, des Sports, et de la Transition écologique et solidaire. Depuis le 13 septembre 2017, le groupe MGEN fait partie du Groupe VYV.

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.