«La République c’est le droit de tout homme, quelque soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. »Jean Jaurès

 

  • Publié le 17 février 2021
  • Mise à jour: 19 février 2021

« Islamo-gauchisme » à l’université : Emmanuel Macron se désolidarise de l’initiative de sa ministre

Ce midi, Emmanuel s’est dit attaché à « l’indépendance des enseignants-chercheurs », mettant ainsi un sérieux coup de frein à l’initiative de la ministre de l’Enseignement supérieur qui a demandé mardi au CNRS de mener une « étude scientifique » sur « I’islamo-gauchisme » à l’université afin de « définir ce qui relève de la recherche et du militantisme ».

Ce midi, Emmanuel a déclaré son attachement « l’indépendance des enseignants-chercheurs », désavouant ainsi l’initiative de sa ministre de l’Enseignement supérieur qui a demandé mardi au CNRS d’enquêter sur « I’islamo-gauchisme » en université afin de « définir ce qui relève de la recherche et du militantisme ».

Cette information est réservée à nos abonnés

La consultation de cet article est réservée aux personnes ayant un abonnement en cours de validité.

Vous êtes abonné ?

Nous vous invitons à vous identifier à l’aide du formulaire ci-dessus.

Vous n’êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d’abonnement. Nous restons à votre disposition pour vous proposer l’abonnement adapté à vos besoins. Contactez-nous !

Evénement
Projet de loi « Principes de la République » : les sénateurs débuteront la 1ère lecture du texte le 30 mars

La commission des loi du Sénat a démarré ses auditions de personnalités sur le projet de loi "Principes de la République" le 3 février. Les sénateurs examineront le texte en première lecture à partir du mardi 30 mars.

Informations
Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication EXEGESE SAS, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris.