«Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop.»François Mitterrand

 

Cet article est en consultation libre

  • Publié le 9 octobre 2018
  • Mise à jour: 19 octobre 2018

Le Silence de la Vierge

Abus spirituels, dérives sectaires : une ancienne religieuse témoigne

« Face au silence en mi net de l’institution, face aussi à l’aveuglement de ’mes sœurs’ qui, par dizaines, souvent de manière anonyme, viennent régulièrement sur la toile témoigner de l’innocence de leurs fondateurs et du trésor de leur vocation, j’ai choisi de vous raconter une autre histoire, mon histoire. En vous faisant entrer, jusqu’aux limites de l’inconfort, dans mon intimité, dans ma tête, mes mensonges, mes ambivalences, mes souffrances, et mes révoltes. »

Marie-Laure Janssens est sortie en 2010 de la communauté des Sœurs contemplatives de Saint-Jean, dans laquelle elle a passé onze ans. Dans ce livre, elle témoigne avec sincérité sur « un crime que ni le droit pénal ni le droit canon ne reconnaissent : l’abus spirituel ». Son récit, courageux et intime, donne de l’intérieur de la communauté des sœurs contemplatives de Saint-Jean un aperçu du scandale de ses dérives sectaires qui l’a secoué à partir de 2010. Un acte d’accusation qui pourtant laisse intacte l’idée de vocation religieuse.

Marie-Laure Janssens avec Mikael Corre, Le silence de la Vierge – Bayard Editions – Octobre 2017, 18,90 €

Opinion
Nos micro-trottoirs

«Quels signes ostensibles ?»

Découvrir

Tout savoir sur Croyances et Villes.

Découvrir


Une publication SAS Téo Presse, 14 rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris. N° SPEL en cours.